samedi 15 janvier 2022

Bilan de la semaine 2 - semaine Covid

(article susceptible d'être complété) 

Ne vous attendez pas à voir la semaine des enfants.. je suis en arrêt de travail... le premier depuis 1995, première journée de travail que je manque pour "maladie", c'est comique quand on considère qu'en plus je ne pense pas être malade... mais j'ai quand même des choses à dire... un peu (beaucoup) en mode défouloir, mais mon récit peut peut-être aider quelques collègues en détresse (au 15/01 ne prendre en compte que les éléments en rouge), à moins que ça ne change encore demain... Post 100% Covid, donc... 

Cette semaine les assistantes maternelles ont été appelées à la grève en même temps que les professeurs, en raison des protocoles qui changent à tout bout de champs, certains sont inapplicables, et je ne vous parle même pas (enfin si) des démarches... regardez...

Voilà donc que le Covid est entré dans ma maison, via un membre de mon foyer, positif à un autotest dimanche, qui se porte comme un charme (un peu mal à la gorge dit-il), nous sommes tous vaccinés, 3 doses pour les cas contact, 2 doses pour le positif. Me voilà en train de fouiller dans l'annexe 1 du protocole du 07/01/2022 la conduite à tenir :

-  pour ma santé :


mais ce document ne prend pas en compte le fait que le positif soit dans mon foyer

- pour mon travail, vu que je suis "cas contact d'un membre du foyer", et selon le protocole du 07/01/2022 :

mais ce document ne dit pas vraiment qui doit se faire tester à J7, vu les autres cas du document j'en déduis que c'est l'enfant, mon docteur que j'ai appelé lundi déduit que c'est moi...

Nous sommes dimanche 9, nous n'en sommes qu'au stade autotest qu'il faut faire confirmer par un PCR selon moi (j'avoue que je ne suis pas familière à tout ça), mais je préviens tous mes employeurs, heureusement je n'avais pas d'enfants prévus en accueil lundi, parce que quelque part de façon légale j'étais sans doute sensée travailler, comme je dis toujours ce sont les écrits qui comptent ! (trop facile de ne pas travailler en disant "j'ai un autotest positif !").

Puis ils faut chercher les infos sur le "DGS-URGENT N°2022_01" du 02/01/2022 (ou sur le site du gouvernement) pour :

- l'autre personne cas contact au foyer (logiquement les mêmes que pour moi)


Cette fois on lit bien que les autotests sont à faire après le dernier contact avec le malade.

Lundi 10 matin, réveil réglé tôt, à 7 heures recherche d'un RV pour des tests antigéniques avec une infirmière pour éviter de faire la tournée des pharmacie avec une personne positive (et surtout pas envie quoi), surtout que la rumeur dit qu'il n'y a plus de tests antigéniques en stock dans les pharmacies du coin, et sur Doctolib pas de créneau avant jeudi 😔 que ce soit labo ou pharmacie. Coup de fil... la première infirmière contactée m'apprend que les autotests, même fait soit même dans sa salle de bain sont valables, qu'il n'y a plus besoin de les faire confirmer 😕, appel à mon docteur qui confirme : "ça change tous les jours (lol j'ai vu), il y a trop de tests". il me fait un arrêt de travail de 7 jours. 

Par soucis de conscience je vérifie le document DGS-URGENT... pour :

- la personne positive


et donc elle doit bien confirmer son autotest avec un antigénique en labo ou pharmacie, ou par PCR.

Donc pour moi docteur et infirmière ont confondu autotests et antigénique fait en pharmacie ou labo, et toujours par soucis de conscience, on fait des PCR quand même (merci à l'infirmière qui a bien voulu nous les faire 😊). Je ne jette pas la pierre à mon docteur ni à l'infirmière que j'ai contacté tôt le matin : tout le monde est perdu (et je ne vous ai pas encore parlé de ma pharmacienne...).

J'ai amené les résultats au labo, j'ai fait la queue dehors avec 5 ou 6 personnes, sous la pluie. À l'intérieur il m'a fallu prendre un ticket, 7 ou 8 personnes attendaient, la dame derrière son guichet expliquait à une maman, son landau à côté d'elle, comment prélever la salive de son bébé avec une pipette, insistant sur le fait que le flacon devait être rempli "jusque là". Comme je tenais dans mes mains les pochettes bleus de mes test une personne est venue me les prendre et j'ai puy repartir.

Y'a plus qu'à attendre, je prépare les attestations de salaire pour la secu que mes employeurs n'auront qu'à vérifier et signer (on n'est jamais mieux servi que par soi-même).
Vu que :
- j'ai lu que nous ass mat devons cocher la case "activité à caractère discontinue" pour être bien indemnisée,
- vu que les plafonds indiqués en heure ne peuvent pas correspondre à des heures d'ass mat (nous ne sommes pas au smic)
- vu que j'ai lu aussi que bien souvent la secu demandait à ce que soit renseignés les salaires des 12 derniers mois (au lieu de 3) ce qui correspond justement au cas de l'activité discontinu.
- vu que j'ai lu sur le forum Ameli que les assistantes maternelles pouvaient envoyer leurs bulletins de salaire des 12 derniers mois accompagnés d'une déclaration sur l'honneur (???) à la place des attestations employeur, car le formulaire serait parait-il trop compliqué à remplir pour eux (faut pas pousser quand même)
- vu que des ass mat ont fait savoir que les bulletins de salaires des douze derniers mois leur avait été réclamés (65 pages entre tout dans mon cas).

J'ai décidé de remplir les 12 derniers mois, en espérant qu'il n'auront pas besoin des bulletins avec ça, et je n'ai pas oublié de mettre les infos nécessaires sur les mois où j'ai été en chômage partiel en 2021.
Ayant eu une place vacante (et la perte de salaire qui va avec) depuis septembre un calcul sur 12 mois me serait personnellement plus avantageux, libre à la secu de choisir ensuite de n'utiliser que les 3 derniers.

Attestations envoyées à mes employeurs par mail, retour en boîte aux lettres ou par mail, des couacs d'imprimante (un imprimé vierge et un autre décalé) (je dois finalement attendre la reprise pour les envoyer vu que c'est sur ce document que je peux indiquer ma reprise anticipée)

Je m'apprête ensuite à envoyer mon arrêt de travail mais je réalise alors qu'avec celui établi par mon docteur je vais avoir 3 jours de carence euh... Je me rend donc sur le site declare-ameli.fr, après quelques clics j'atterris sur une page disant que les personnes vaccinées ne peuvent bénéficier d'un arrêt de travail lorsqu'elles sont cas contact (sauf en cas de problèmes de santé je crois), de plus je dois cocher comme quoi j'ai été prévenu par la secu ou par une personne positive, sauf que l'autotest n'étant pas officiel, je dois je suppose attendre le résultat... donc je laisse en standby et je me renseigne, un de mes employeurs me donne le numéro d'appel de la secu : 0974757678, je l'avais vu pendant ma quête d'info, la secrétaire médicale n'avait pas su me le donner, elle m'a demandé si l'autotest c'était le salivaire, bref j'ai laissé tomber...

Mardi matin, je dors encore (tant qu'à faire) quand j'entend mon téléphone vibrer, c'est mon résultat : négatif, je vais réveiller Jojo qui dort dans la chambre de ma cadette (qui ne vit plus ici, du coup ça nous évite de respirer le même air toute la nuit...), il vérifie son portable : négatif, manque plus que l'ado (bon du coup là vous savez qui est le positif) : jackpot.

Entre moi qui suis une ermite et Jojo qui est en arrêt de travail le suspens n'était pas énorme non plus, d'ailleurs j'aurai eu d'autres choses à gérer si ça avait été Jojo, car tous les enfants auraient sans doute été considérés cas contact et déjà que c'est l'embrouille avec ces protocoles... (les enfants auraient pu revenir après un test (pas autotest, interdit aux moins de 3 ans) et une déclaration sur l'honneur mais moi je n'aurai pas eu le droit de travailler donc...).

Mon fils étant interne il nous a ramené la chose du lycée vendredi soir, d'ailleurs à ce qu'on m'a dit c'est tout l'internat qui est contaminé (compréhensible). Je n'ai reçu aucune info de la part du lycée, j'ai informé moi-même dès l'autotest et confirmé donc mardi après l'arrivée du résultat du PCR, tout ce que j'ai eu c'est un message du prof principal qui lui souhaite un bon rétablissement. Les camarades de classe contaminés jouent au chat et à la souris et refusent d'être déclarés comme cas contact à la secu (et encore moins positif puisque j'apprend à l'occasion que 4 le sont mais n'ont pas l'intention de faire confirmer leur autotest, ils vont juste en refaire...), je me demande ce que font les parents, quand à la secu et le contact tracing, j'y viendrai ensuite...

Avec les résultats il y a un lien pour aller télécharger les QR code pour nos pass, Celui de mon fils lui valide son pass à la place de sa 3ème injection que j'ai du coup annulé.

Je peux maintenant faire mon arrêt de travail sur declare-ameli.fr, mais comme je sais que ça va coincer parce que je suis vaccinée, sur des conseils trouvés sur le net j'appelle le 0974757678, choix 3 "arrêt de travail". Le service est ouvert de 10h à 16h, j'ai appelé dès 10 heures et j'ai été mise de suite en relation. Un monsieur très sympa (qui devrait changer de micro par contre j'avais du mal à comprendre), comme recommandé sur les réseaux j'ai mis l'accent sur les mots :

" je viens de faire une demande d'arrêt de travail sur declare-ameli, parce que je suis ASSISTANTE MATERNELLE et que mon fils est POSITIF et j'ai un PROTOCOLE du MINISTERE disant que je dois SUSPENDRE mon activité pendant 10 JOURS, mais je suis vaccinée donc en principe je n'y ai pas droit, j'ai peur que ça coince donc je vous appelle..."

 et donc le monsieur m'a demandé mon numéro de secu, me l'a fait répéter, ne m'a pas trouvé, puis après un temps m'a demandé si l'arrêt était pour Clarisse Marie ou... euh... connait pas, "je ne vous trouve pas", il cherche, pendant ce temps je lui fais remarquer que normalement l'arrêt c'est 10 jours sauf si test négatif à J7, mais que sur declare-ameli on ne peut dépasser 7, il me met 10 jours pour que je n'ai pas à les recontacter si besoin de rallonger, je lui dit "vous m'avez trouvé ?" et il m'a trouvé sur un autre logiciel, je suis un peu inquiète là j'avoue (surtout que je n'ai jamais reçu mon certificat de 3ème vaccination sur mon espace Ameli contrairement aux deux premiers). Il me demande nom et téléphone de mon fils, il ne le trouve pas dans le fichier de tracing, il me rassure : parfois même en ayant le résultat à 7h il n'arrive dans le fichier qu'à 17h (ok mais le service ferme à 16h). Il m'envoie mon arrêt par mail (reçu 15min après) et sur mon espace Ameli (reçu le soir, peut-être une fois qu'il ont trouvé mon fils...), il ne me restait plus qu'à le transférer à mes employeurs (c'est bien la voie dématérialisée parfois...). 

(le 15/01 j'apprend par un document édité par le ministère qu'à partir du 5 février un parcours spécial ass mat va être mise en place, j'apprend aussi que désormais les arrêts si le malade est vacciné tombe à 7 jours pouvant être réduit à 5 s'il a un test négatif)

L'après-midi mon fils a reçu plusieurs sms de la secu, mais aucun appel et il n'y en aura pas : ce n'est pas prévu.

J'ai lu un peu trop vite, je pensais que l'on pourrait l'envoyer par internet, raté : il m'a fallu imprimer un formulaire. J'ai appris au passage des trucs intéressants (le covid pour mon bien-être je ne me renseigne pas trop habituellement) :

La première question : "ai-je eu des symptômes", là je découvre que si symptômes la recherche de contact ne se fait que 48h en arrière, si pas de symptômes et bien c'est 7 jours en arrière !

Ensuite on passe à la définition d'un contact à risque, on se dit que finalement Jojo et moi pouvons considérer que notre dernier contact à risque avec mon fils date de dimanche (sauf nos masques qui ne sont pas de "protection maximale") et que même s'il nous avait contaminé nous serions rétabli lundi.

Les protections valables :

Après ça on nous cite tout un tas de possibilité de contact que nous aurions pu avoir, comme si le site essayait de nous rafraichir la mémoire. Enfin au final il m'a fallu imprimer la liste pff...

Il a finalement reçu un SMS lui disant de contacter lui même ses contacts à risques (ses copains sont contents) :

Puis un autre SMS avec la date du test à faire à J5 et la date de fin d'isolement... ah tiens c'est dimanche qu'on peut le libérer ... J'ai dit au monsieur de la secu qu'il avait fait un autotest dimanche, ça compte peut-être...


Il me faut trouver des autotests, qui parait-il sont en rupture partout, j'appelle ma pharmacie, ils devraient en recevoir mercredi.

Tiens intéressons nous aux prochains tests, alors :

- pour mon ado, protocole du 02/01/2022 :


Si je me base au test PCR donc officiel réalisé lundi il peut donc retourner au lycée lundi prochain (J7) sans avoir à être retesté (inutile de le tester à J5 le lycée n'en voudra pas le weekend 😜).

Mais y'a un problème, même plusieurs, rappelez vous : mon protocole dit que je dois suspendre mon activité 10 jours, donc reprise jeudi 20, à moins que mon fils n'aient un PCR ou antigénique négatif lundi 17 et je pourrai alors reprendre ce jour-là.
Donc concrètement il faut que lundi matin très tôt mon fils fasse un test antigénique, ensuite il partira au lycée, et quand son résultat arrivera (quand le résultat est négatif ça peut prendre du temps selon une pharmacienne) je pourrai travailler !

J'ai donc pris un RV pour un antigénique samedi 15, on va croiser les doigts (vu sa charge virale à J0 il était déjà bien dedans on a espoir que ce soit fini là) mais j'avoue que j'ai un avis partagé : plusieurs personnes autour de moi me disent qu'un test peut rester positif plusieurs mois, et mon fils peut retourner au lycée lundi sans test, pourquoi je ne pourrai pas travailler ? (il est interne en plus pour rappel).

S'il fallait s'inquiéter ce serait plutôt pour nous  :

Mercredi

- pour Jojo et moi comme vu plus haut on devait faire à J2 et J4 à partir du "dernier contact", donc après guérison de mon fils, info confirmé sur le site du gouvernement le 11/01, sauf que ça a changé depuis, trop facile sinon !

Et voici donc la version du 12/01 pour les cas contacts d'un membre du foyer qui sont vaccinés. Quand je suis allée chercher mes autotests la pharmacienne m'assurait que les tests étaient à faire à J2 et J4 après le PCR ou TAG, elle a lu chaque ligne de tous les documents : résultat PCR, attestation sur l'honneur, j'ai dû sortir les pass qu'elle a vérifié aussi scrupuleusement (dates...), il fallait les cartes vitales aussi (un monde à la pharmacie... j'ai entendu la pharmacienne dire à sa collègue qu'il ne restait qu'un autotest après m'avoir servie, alors qu'ils venaient d'arriver). Comme ces tests sont une denrée rare et qu'elle me disait "vous n'en aurez pas d'autres" (on se serait cru dans un film), je me suis dit que ça méritait une nouvelle recherche, à ce stade j'en étais au document en vigueur mardi et en effet un nouveau document de la DGS était sorti aussi :

Je dois donc faire un autotest aujourd'hui mercredi, et un autre vendredi, alors que mon fils peut encore être contagieux, et ce seront les deux seuls que l'on est supposé faire... Jojo et moi ne sortons pas, ne voyons personne, ça laisse pensif, je me remet à penser à la cohérence de ces tests :
- fait trop tôt = on risque d'être contaminé ensuite
- fait trop tard = si positif la reprise sera encore reportée d'au moins 5 jours alors que si ça se trouve on est positif depuis plusieurs jours...

Notez que le protocole des écoles a changé, plus de PCR en cas de cas contact, on passe direct à l'autotest (toujours à confirmer si positif), et nous à côté de ça nous avons un protocole petite enfance très étrange :

- Je ne peux pas travailler pendant 10 jours (sauf si test à J7 négatif de mon fils)
- Mon fils reprend les cours à 7J sans test,
- Si un enfant que j'accueille a son parent positif au Covid il peut revenir avec une attestation sur l'honneur des parents disant qu'il a fait test et qu'il est négatif  (pas autotest, de toutes façons ils sont interdits aux moins de 3 ans), et aucun autre test ne lui serait demandé ensuite (juste recommandé à J7)

C'est vraiment un casse tête sans queue ni tête... 

Un coup d'œil sur le site Ameli, mon arrêt de travail semble enregistré, pour le voir il faut aller dans "mes démarches" --> "suivre mes démarches" --> "arrêt de travail"

Jeudi

On a pris la décision de ne pas faire les autotests de mercredi, ils attendront J4...

J'ai reçu un mail de "Ipsos" qui souhaite que je remplisse (enfin mon fils) un formulaire (très long), le but étant de cibler comment le virus se transmet, une batterie de questions, donc certaines qui m'ont laissé perplexe : nos lieux de naissance à nous parents, notre nationalité, et de quelle façon nous l'avons obtenu, je me demande quel est le rapport... encore les origines je veux bien, qui sait selon nos systèmes immunitaires (enfin je dis ça j'en sais rien), mais je ne vois pas en quoi le fait d'être naturalisé ou non vient changer la donne. Même chose pour le niveau de diplôme qui est demandé aussi (celui de la personne positive), ah il est aussi demandé si nous avons des animaux domestiques et lesquels...

Le protocole pour les modes d'accueil du jeune enfant a encore changé : désormais si un parent ou autre membre du foyer de l'enfant est positif l'enfant peut être accueilli sous présentation du résultat d'un test PCR, c'est un peu mieux, pas de risque de fausse attestation (je ne parle pas pour mes employeurs hein !), par contre aucun test obligatoire par la suite. (je met l'image en petit parce qu'on n'est pas au bout de la semaine...)


Autre changement : si leur enfant présente des symptômes dans la journée ils ne sont plus tenus de venir les chercher "sans délai" (ces mots ont été barrés), ni de les amener consulter un médecin "sans délai".

Ce jour-là des assistantes maternelles manifestaient partout en France sur cette incohérence du protocole : on peut accueillir les enfants cas contact de nos employeurs mais on ne peut pas travailler si c'est notre enfant qui est cas contact.

Les syndicats étaient reçus par le ministère ce même jour :

- selon la CGT : "Nous avons pour l’instant obtenu, mais nous attendons une confirmation écrite demain, que le système d’indemnisation journalière sera déclenché pour l’assistante maternelle vaccinée dont un membre du foyer est testé positif, souligne Stéphane Fustec. La Sécurité sociale propose que ce soit l’employeur qui fasse la déclaration d’arrêt de travail"

- selon FO : "une confirmation a été faite les assistantes maternelles vaccinés cas contact doivent travaillées donc en arrêt de travail ne perçoivent pas d'indemnisation de la CPAM pour FO nous demandons réparation car les pmi les ont fait se mettre en arrêt de travail"

Rectificatif quand même par rapport au commentaire de FO : ce n'est pas la PMI mais le ministère qui a fait ce protocole nous demandant de suspendre l'accueil.

Vendredi :

Y'en a marre :

- si le gouvernement n'est plus sûr de savoir si je dois travailler ou pas
- si mon fils peut reprendre les cours lundi sans test
- si je suis sensée faire mon dernier autotest aujourd'hui

à quoi ça sert de :

- faire faire un antigénique à mon fils samedi
- de lui en refaire un lundi matin si positif alors qu'il peut être positif plusieurs semaines encore
 
Du coup Autotest pour tout le monde, résultat négatif, y compris mon fils.

Petite blague sur les tests : les hommes sont décidément des chochottes : Jojo a à peine inséré l'écouvillon dans son nez qu'il faisait des "ah ! ah !" crispé comme tout pas moyen pour qu'il se détende et il a fini par le retirer, j'ai dû le lui faire. Mon fils n'arrivait pas à se résoudre à se l'enfoncer non plus, j'ai dû aussi le lui faire aussi pff...

Nous avons décidé d'en rester là, j'annule le RV il sera sans doute plus utile à quelqu'un d'autre (après vérif 30min après il avait été donné à quelqu'un d'autre), je reprend le travail lundi, restera à voir si je vais bien être indemnisée par la secu ou si mon arrêt va être rejeté comme se fut le cas pour certains, j'ai appris que la prévoyance (IRCEM) ne verserait pas de complément car ils ont remis la carence habituelle de 7 jours (elle avait été supprimée l'an dernier).

Alors que la veille au soir, sur le site du ministère des solidarités et de la santé, on pouvait lire que la dernière mise à jour datait du 27/12 et que le protocole à télécharger était encore celui du 15 décembre, (celui du 07/01 n'y est jamais paru, il a été envoyé par la PMI), on pouvait lire vendredi après-midi :

Ce qui veut dire qu'on revient à l'attestation sur l'honneur qui suffit pour confier un enfant cas contact d'un membre de son foyer (mais on revient aussi à l'enfant qui doit quitter le lieu d'accueil "sans délai" en cas d'apparition des symptômes), sans doute une question de procédures

Vendredi soir :

Sorti du nouveau protocole en date du 14/01, pas mal de changements, et notamment :


Je peux donc reprendre lundi sans culpabiliser, notez quand même que la phrase est mal tournée :
"Professionnel cas contact d’un cas confirmé avec un schéma vaccinal complet"
vous comprenez :
"cas confirmé avec un schéma vaccinal complet"
ou
"Professionnel cas contact avec un schéma vaccinal complet" ?

On a un autre fichier (trouvé sur un site syndical et nulle part ailleurs en version PDF signé) édité par le ministère (j'ai vérifié) qui décrit les procédures d'arrêt de travail selon les situations (et la liste est longue), j'y trouve la réponse à ma question : c'est donc le malade qui doit se faire retester :

Et concernant l'accueil des enfants cas contact là encore ça change :


Par contre on ne sait pas ce qu'il advient qi le test n'est pas réalisé, pour les MAM il est dit que sans ce second test l'enfant peut revenir 7 jours après son dernier contact avec la personne positive, c'est donc une question de confiance.

Pour ceux qui le cherchent encore le nouveau protocole du 14/01 est ici :

Quand au document concernant les arrêts j'ai vérifié il vient bien du ministère et c'est un syndicat qui l'a partagé ici :

Voilà donc à quoi j'ai passé ma semaine, ou presque, je me suis achetée un "buggypod iO", parce qu'après tout ça un peu d'air et de l'exercice physique ne me fera pas de mal...........

jeudi 13 janvier 2022

Le Buggypod iO

 Un peu sur un coup de tête j'avoue, je me suis achetée un Buggypod, c'est quoi, pourquoi....

C'est un siège qui s'accroche sur le côté de la poussette (simple ou double) et qui permet donc d'aller se balader avec un enfant de plus.

J'avais déjà une planche, mais suivant l'âge et la maturité du plus grand il n'est pas toujours possible de l'utiliser, de plus l'enfant qui est devant la planche (sur la place arrière de la poussette donc) doit être assis bien droit, or c'est en principe la place du plus petit (pour pouvoir l'allonger), ce qui pose problème avec les âges de mes accueils actuels.

J'avais repéré cette poussette triple mais je n'étais pas sure qu'elle passe ma porte (2 cm de trop mais aurait pu peut-être passer en travers), la Childhome, mais elle fait 29 kg à vide, n'a pas de frein à la poignée (on y prend goût) et ne me dispense pas ni de la double, ni de la simple, et puis elle a un coût certain...

Je me suis donc dit que j'allais essayer le Buggypod, je l'ai acheté d'occasion, s'il ne me convient pas je pense pouvoir le revendre sans perte.

Voici le truc, ce n'est pas le mien je ne l'ai pas encore reçu, mais il est de cette couleur...

Des bagues sont à fixer sur la poussette (qui restent ensuite en place de préférence), il ne reste ensuite qu'à clipser le siège. Celui-ci peut être aussi replié contre la poussette (je ne pense pas l'y laisser) ou retiré avec 2 boutons sécurisé.


Je l'ai trouvé en photo (autre coloris et manque le repose pied) fixé sur une Powertwin de Jane strictement identique à la mienne, on croirait presque une triplette 😁 


Je vous avoue avoir failli l'acheter en neuf avec son kit de conversion qui permet de le transformer en poussette simple, mais elle m'a semblé très basse, d'ailleurs la hauteur de poignée annoncée est de 86 cm contre 101 cm pour ma Powertwin, de quoi se péter le dos, surtout qu'il ne semble pas y avoir beaucoup d'espace entre les roues pour mes enjambées. Le fait d'avoir choisi le modèle avec poignet (Buggypod iO et non Lite) me permettra d'acheter plus tard le kit pour 80€ neuf si je le souhaite (pas trouvé d'occasion), le but étant de faire de la place dans mon cellier, vu que je ne me sers que très rarement de la poussette simple et qu'elle est vraiment usée aujourd'hui.

Je vous en dirai plus lorsque je l'aurai testé...

Coût d'occasion : 95€ livré (contre 237 neuf 😱)

samedi 8 janvier 2022

Métiers de la petite enfance n°301 - Lettre à une candidate à l'agrément d'assistante maternelle

Ah si vous saviez comme j'étais impatiente de le voir sortir celui-là, je me suis régalée en l'écrivant, tellement qu'il a fallu le couper en 3 car trop long, il aura donc une suite le mois prochain et une autre le mois suivant, toute la carrière d'une ass mat en fait. le fait de l'avoir écrit sous forme de lettre me permet de dire mes pensées sans m'occuper de celles des autres en fait (c'est pas toujours facile de penser à tous les cas de figure quand on écrit sur la profession en général).

Dans un an je pourrai le publier en entier, il me tarde 😊 . En attendant j'ai le droit de publier la première page (sur 3), accompagnée du lien vers l'abonnement ici : https://www.elsevier-masson.fr/metiers-de-la-petite-enfance-1258-780x.html et pour le lire en entier (celui-là ou un autre) vous avez la possibilité de créer un compte gratuit ici et d'avoir l'accès à un article offert (pas testé, et le dernier numéro n'y est pas encore il faut attendre quelques jours) : https://www.em-consulte.com/revue/MELAEN/derniernumero/metiers-de-la-petite-enfance




Bilan de la semaine 1

Et c'est reparti pour une nouvelle année, d'ailleurs je vous la souhaite bonne !

Des nouveautés, je ne sais pas ce qu'il se passe mais 4 contacts en 1 mois et demi ce n'était pas arrivé depuis l'ouverture de la crèche, même lors des "lâchers de parents" il n'y en a pas autant, après il y a des demandes d'accueil pour de suite et d'autres pour la rentrée prochaine. Le premier c'est donc le petit Owen, qui aura 6 mois mi-janvier, et qui a fait son entrée mardi, et le second un mi-temps prévu pour la rentrée de septembre, un petit gars aussi, il n'y aura que des garçon en journée, ça ne m'est jamais arrivé, mais d'ici là...

Lundi : Estelle et 🍄

Des enfants fatigués, rien de surprenant, d'ailleurs je l'étais aussi, je crois que je souffre du décalage horaire dû à mes grasses matinées 😂, du mal à dormir, du mal à ma réveiller...

Donc tout au long de la journée les enfants ont ouvert leur cadeau de Noël. D'abord Estelle, qui semble avoir apprécié, elle a voulu jouer de suite même si elle n'était pas très réveillée...

   

Le lutin est parti avec le Père-Noël, ils ont bien voulu que je leur fasse une photo, que j'ai accroché sur la baie. Et pour le remplacer le Père-Noël m'a offert une marionnette raton laveur très sympa (cadeau de ma voisine qui savait que je réfléchissais à l'achat d'une marionnette 😊). .

 

Puis 🍄 une fois sa grande sœur partie à l'école..

 

Moi j'ai eu un pingouin à pousser qui ne fonctionne pas très bien (pattes trop longues et trop raides), va falloir bidouiller, je vais écrire une lettre de réclamation aux lutins. 

Estelle comme 🍄 ont dormi ce qui nous a un peu décalé, on est donc allé se balader après le repas, avant l'arrivée de Livia, le voisin a agrandi l'enclos des chèvres, poules et coqs, ils vont donc jusqu'à la limite de propriétés, à 2 mètres de nous (mais en contrebas), je comprend maintenant pourquoi j'entend le coq depuis ma chambre, et en plus ils sont 2. On aimerai en avoir nous aussi mais je doute que mes voisins apprécient, ils en ont déjà assez avec les chats.


En début d'après-midi Livia nous a rejoint pour la dernière fois en principe, c'était son anniversaire, je lui ai donc offert un livre, elle n'a pas voulu que je le lui lise mais elle en a fait la lecture à Estelle vite fait...

 

Puis au goûter, Livia a soufflé ses 3 bougies (gâteau apporté par sa maman) et quand 🌺 est venue chercher son petit frère, tout ce petit monde a voulu aller au jardin, comme avant, pour finir Livia et 🌺  ont ouvert leur cadeau de Noël (gardé pour la fin de journée en raison des petites pièces qu'il contient 😝)
 

Mardi : Estelle, Owen et 🍄

Première paire d'heure pour Owen dont une sans papa maman, aucun problème de séparation comme c'est souvent le cas à cet âge. Matinée tranquille, jeux de balles à faire rouler sur le corps, beaucoup de  "sur le tapis on s'assoie", "pas de chaussures dessus", "si tu tombes u vas l'aplatir", oui je sais négation, manque de confiance, rien de ce qu'il faut... et en face de moi j'avais des "non" 💆. Mais je ne m'inquiète pas, comme à chaque nouvelle arrivée les enfants apprennent à faire attention aux touts petits.
🍄 a fait son petit dodo, Estelle a voulu aller au bac à sable donc dans le jardin, pour cette première matinée j'ai gardé Owen sur le tapis, le miroir lui plait beaucoup, les balles aussi.

Après son départ on s'est baladé, comme la veille Estelle a passé la moitié du trajet à demander à rentrer... 😔

Mercredi : Owen, 🌺 et 🍄

Owen a pris son premier biberon ici, et a fait son premier petit dodo, sans soucis 😁.

J'ai proposé à 🌺 de faire une couronne, elle a choisi de coller des yeux et de mettre une gommette à chaque pointe..

 

Jeudi aucun enfant présent

Vendredi : Estelle, 🍄 et Owen

Je recevais mes collègues pour une matinée autour de la galette.

Owen est venu juste l'après-midi le temps d'un dodo et du goûter, il a beaucoup dormi, il se tourne et retourne sur le tapis au point qu'il se retrouve dehors ! 

Il a neigé pendant la sieste, ça avait fondu au réveil, tant pis...

vendredi 7 janvier 2022

Matinée autour de la galette

Vendredi avec les collègues nous avions programmé une matinée autour de la galette. Comme nous étions moins nombreuses que prévues, nous nous sommes finalement retrouvées chez moi, 6 enfants étaient présents.

Pour commencer nous leur avons proposé la confection d'une galette. Une activité qui a fait ses preuves au fil des années.

Nous leur avons déroulé et coupé en deux les pâtes feuilletées, puis les enfants ont utilisé un emporte pièce rond (ici un couvercle) et pressé fort dessus pour découper le rond qui servira de fond de pâte.

 

Nous essayons d'apporter une petite différence chaque année, cette fois, après avoir déposé la fève (et parfois l'avoir fait trotter...) , les enfants ont garni leur galette de compote de pomme avant de la recouvrir des deux pants de pâte restants, les adultes se contentant se ramener ce qui dépasse au bord.

  
 
  

Et pour finir les enfants ont nappé au sirop de sucre avant de déposer les décorations sucrés qu'ils ont choisi.
Ça c'est la galette de 🍄, qui aura surtout observé, il a quand même pressé l'emporte pièce, "jeté" les pants de pâte dessus, mais j'ai mis la compote et fait l'impasse sur le nappage au sirop (j'ai ajouté un tout petit peu de sucre en poudre). Suite à un bug photo je n'ai pas celle d'Estelle 😔, mais elle a tout réalisé seule, sans aucune aide (sauf pour remonter la pâte sur le bord de la galette)

  

Nous avons poursuivi avec un petit goûter : fouace et jus de fruits, une copine a eu la fève.

Puis pour terminer la matinée réalisation de couronnes, là encore un classique, les mêmes qu'il y a 2 ans... Aucun soucis pour Estelle comme d'habitude, quant à 🍄 il s'en est bien sorti, profitant de la confusion il a même décoré une seconde couronne (mon gabarit en fait !), je croyais qu'il avait arraché les premières gommettes qu'il avait collé mais non 😂.