samedi 18 mai 2019

Bilan de la semaine 20

Nous avons passé l'essentiel de la semaine dehors en jeux libres donc je n'aurai pas trop de détails à donner si ce n'est des anecdotes...

Lundi : Livia et Léa

Ça c'est la balle de dentition que Livia aime bien.

Nous sommes allées nous balader, nous en avons profité pour aller voir sans trop d'espoirs s'il y avait des têtards dans les anciens abreuvoirs de la ferme voisine qui ont été récurés le mois dernier, et oh surprise la nature a repris le dessus, la vase est de retour et il y a plein de trucs qui se tortillent : des têtards !


N'étant pas équipées pour en prendre nous avons poursuivi notre balade.

Après le goûter Léa s'est choisi un livre et a commencé à le lire à haute voix (imagier), je lui ai suggéré d'en faire profiter Livia, les enfants adorent s'entraider (et m'aider aussi).

Le soir, comme d'autres comptent les moutons avant de s'endormir, j'ai calculé que je devais préparer l'aquarium, que je le poserai sur l'étagère en métal à l'entrée de la salle de jeu et que je collerai en dessous notre affiche grenouille, sans doute que je ferai des images séquentielles sur le développement du têtard jusqu'à la grenouille... il ma fallait ressortir le livre documentaire sur la grenouille, j'étais très enthousiaste !

Mardi : Copine et Livia

Avec copine nous avons lu un article sur "comment élever des têtards" : il faut prendre de leur milieu naturel de l'eau, de la vase, des cailloux, des plantes.

C'est donc équipées de bouteilles et d'un bocal et d'une petite pelle que nous sommes revenues à l'ancienne ferme.

La pèche fut bonne : aspirées par le goulot de la bouteille nous avons péché des bestioles en quantité, je les ai montré à Copine au travers de la bouteille, je n'ai pas voulu prendre le risque qu'elle touche cette eau vaseuse, surtout que nous n'avions pas de quoi nous laver correctement les mains !

Nous avons poursuivi notre balade et avons vu un pied de tomates et un de choux (il me semble) pousser au pied d'une poubelle.

En rentrant j'ai tout mis dans l'aquarium, j'ai pris une première photo, j'ai alors trouvé qu'ils avaient une drôle de façon de se tortiller, mais bon...
Ce n'est que pendant la sieste que je suis revenue voir nos petits locataires, une fois l'eau "posée" et j'ai trouvé bizarre de les voir alignés le long de la paroi, j'ai mis mes lunettes, très important car mes lunettes je ne les met que pour lire, ou pour voir les trucs petits quoi, et puis j'ai douté, j'ai repris une photo, j'ai zoomé... non...... petite vérification sur internet je tape "larves de moustiques"..... non !!!!!!!!!!! Et donc vous l'aurez compris nos locataires ne sont pas des têtards mais des larves de moustique ! Je vous assure qu'il m'a tardé le départ de Livia le soir pour aller tout jeter ! Un peu comme pour les poux rien que de penser à eux j'en avais le corps qui me grattait !
Vous me direz que le moustique est un insecte comme les autres et que son observation aurait pu aussi être intéressante mais non !!! Il faut vraiment que je revoie mon ophtalmo, les lunettes de lecture ne vont plus suffire !

 

Désormais il faut moins de 2 min à Livia pour mettre son espace en vrac, et pas plus pour sortir entièrement du tapis. Heureusement le sol est en parquet et n'est pas froid ! Tiens je me rend compte que sur son body il y a marqué grenouille ! Ben voilà on en a trouvé une !

Mercredi : Gabriel, Cloé, Copine, Livia













Cloé a fait son petit train train comme d'habitude, elle n'a pas joué aux poupons par contre, mais elle a sorti différents puzzles dont ce puzzle "chouette" (ou hibou ?" qui n'avait encore jamais été déballé.

Nous avons passé l'essentiel de la matinée dans le jardin.

Tout d'abord le bac à sable, très attendu par Gabriel. Au début sur son siège puis pour plus de commodité je lui ai proposé de s’asseoir dedans, il a accepté (l'an dernier il n'avait pas voulu). Il y est resté très très longtemps, tranquille (et oui : on a oublié de mettre les chaussures !).

On a fait le tour du jardin, regardé s'il y avait des fraises, ça commence, on n'en aura pas beaucoup cette année.

 

Livia était installée à l'ombre pas très loin des seringats ce qui fait qu'elle a profité un moment de leur agréable odeur.




















Jeudi : Gabriel, Livia, Léa et Copine

Ce jour-là Gabriel a bu son lait en partie seul, "en route pour l'autonomie" comme disent son papa et sa maman. Le camion de pompier l'a quand même aidé !

Là encore une matinée au jardin, même pas besoin de gilets ni rien, que j'aime ça !

Gabriel a voulu retourner au bac à sable, mais il y est resté moins longtemps.

Il a demandé la cabane, en entendant cela les filles se sont précipitées à l'intérieur de celle-ci et l'ont attendu à la fenêtre comme elle le font toujours.

Je lui ai proposé de monter sur la voiture, là encore il a accepté alors que l'an dernier c'était non ! Monsieur a donc pris de la confiance en lui.



 

Il a demandé à aller voir les poules, nous avons pris la voiture avec nous, ainsi il n'a pas besoin de moi, j'avoue que j'essaie de me préserver aussi.

Et puis je suis allée chercher les petites chaises de jardin, je crois que je ne les avais jamais proposé en guise de "jeu" en fait, elles me servaient surtout quand nous recevions des copains pour une activité, et bien c'était un tord !

Ils se sont tous installés, les filles ont même garé les véhicules, j'ai adoré !


Quand les enfants en ait eu assez des poules et des pigeons ils sont revenus au coin jeux, Léa a embarqué toutes les chaises puis les a installées autour de la table de jardin.

Gabriel a voulu s'y asseoir, il m'a demandé la peinture.
Au passage j'avais proposé la peinture la veille il avait refusé mais peindre en extérieur l'intéresse, sans doute se rappelle-t-il de la dernière fois où il a été à cette table, c'est pour notre tableau collectif d'automne ! Une autre fois...

Livia s'est enfin réveillée, cette fois elle a pu regarder bouger les branches du prunus presque au dessus de sa tête, "presque" parce qu'il y reste encore quelques prunes et je ne voudrai pas qu'elle s'en prenne une sur la tête voire dans les yeux ou la bouche !

J'ai proposé les Marioinex pour finir la matinée au soleil...

 

Vendredi : Gabriel, Copine et Livia 

Nous étions à Lacrouzette pour la dernière séance d'éveil musical proposée par le RAM

Côté lecture :
- Petite grenouille a perdu son doudou (rien à voir avec nos histoires de grenouilles de la semaine !)
- Un éléphant ça éternue énormément ! (dans Histoires pour les petits n°151)

vendredi 17 mai 2019

Le RAM, semaine 20 - 3ème atelier d'éveil musical avec Frédéric Bardet

Nous voilà donc de retour à Lacrouzette pour la dernière séance d'éveil musical avec Frédéric Bardet.

Léa et sa maman nous ont retrouvé là-bas vu que ce jour-là Léa n'était pas prévue au planning, il aurait été dommage qu'elle rate cette dernière séance., surtout qu'elle n'avait pas pu venir à la seconde pour cause de surnombre.

Six semaines se sont écoulées mais personne n'a oublié le monsieur à la guitare, c'est comme ça que je parle de lui pour le rappeler aux enfants.

Cette séance a beaucoup ressemblé à la seconde je trouve. Les enfants ont retrouvé les mêmes chansons pour la plupart, les mêmes instruments, je suppose que c'est le but. Livia a pu manipuler un tambourin, elle avait la forme.

Le samedi 25 mai à la salle de Siloé il y aura le spectacle final, les familles sont invités.

Merci à Mélanie pour les photos 😀

  

Les adultes ont quand même parlé un peu, sujet d’actualité depuis quelques temps : l'offre et la demande : le "lâcher de parents" comme je l'appelle (moment où la crèche donne les réponses négatives aux parents) n'a pas encore eu lieu, pourtant le mois de mai est bien avancé, ça va faire tard pour les familles pour se tourner vers une ass mat, comme je dis c'est le jeu de la roulette : les parents qui n'ont pas pris le risque d'attendre la réponse ont eu leur place chez les ass mat... 

Je compare cette décision au jeu de société "Destin, le jeu de la vie" pour ceux qui connaissent : dès le début du jeu il faut choisir une voie : il y a la voie avec un beau salaire à la clé mais celui qui la choisit prend le risque de se retrouver avec un salaire de misère s'il ne tombe pas sur la bonne case, et de l'autre il y a la voie de la prudence, avec la garantie d'un salaire moyen.

Et enfin nos avons parlé de monenfant.fr : ça y est les assistantes maternelles du Tarn y sont de retour après un an d'absence, mais impossible d'avoir une habilitation pour modifier nos fiches, ça bugge (je sais pas pourquoi je ne suis pas surprise). Notre animatrice m'a donné une adresse mail j'ai envoyé un message, nous verrons mais j'ai peu d'espoir.
Une collègue de l'Aveyron m'a averti des problèmes rencontrés avec le site : des appels commerciaux en pagaille... (j'en ai eu beaucoup cette semaine et les précédentes, des mails de pub aussi alors que je n'en ai jamais, je me pose la question du coup...)
Il y a semble-t-il des problèmes avec la gestion des fiches une fois qu'on a l'habilitation (celle-ci permet d'indiquer nos disponibilités, de parler de notre projet d'accueil...), surtout au niveau de nos disponibilités, à voir...

mercredi 15 mai 2019

Petite grenouille a perdu son doudou

Petite grenouille a perdu son doudou

Lou la grenouille nous parle de son doudou, de tous les moments qu'elle passe avec lui. Mais ce soir là au moment de se coucher elle ne trouve plus son doudou !

Ce livre est issu de la collection "petites histoires du quotidien" de Piccolia (éditeur que j'aime beaucoup), à la fin de chaque livre il y a une page pour les parents pour leur expliquer l'importance de l'estime de soi pour l'enfant.

Dans la même collection : Petit ourson ne veut pas partager

Faire dodo

Faire dodo
Un livre des éditions Fleurus 💗 

Il y est raconté le rituel d'un petit chat au moment d'aller se coucher, on y parle du soleil qui se couche, de la nuit qui est arrivée, du bain, du biberon, du doudou... tout ça avec une histoire illustrée de scènes et ponctuée parfois d'images façon imagier.

samedi 11 mai 2019

Bilan de la semaine 19

Le weekend dernier je me suis dis que j'allais imprimer deux affiches de communication gestuelle supplémentaire : "gâteaux" et "changer la couche". Je pensais que ça irait vite, mais j'ai dû finalement créer les deux affiches, en effet dans celles que j'avais on ne me proposait que le mot "cookies" (et le signe est donc différent) et le mot "couche" ne correspondait pas tout à fait à celui que j'ai appris en formation. J'ai donc créé là aussi ma propre affiche et choisit plutôt le signe pour "changer la couche" (qui est totalement différent). Pour cela j'ai dû piquer l'image d'un autre éditeur, tout un travail, que je ne partagerai pas ici toujours pour ne pas me faire taper sur les doigts (copyright).

En les découvrant cette semaine Léa était ravie et contente de faire les gestes. Je lui rappelle à chaque fois que le but est d'apprendre à Livia à communiquer en lui faisant les gestes en même temps que nous lui parlons.

Lundi : Livia et Copine

Livia découvre quelques instruments de musique, sa préférence va vers la poignet grelots avec les rubans que nous avons fait l'en dernier pour carnaval, ils ont un tintement très léger et les rubans couleurs font leur effet. Le maracas ne l'a pas trop intéressée, le bâton de pluie l'a hypnotisé, et le tambourin ne lui a pas trop plu. Elle a saisi les plus léger.

   

Mardi : Léa, Livia et Copine

Nous avons profité du jardin, beaucoup de choses à voir et à faire : la ciboulette en fleurs, le bourdon qui va avec, le bébé mandarin mutant, les pigeons, la balançoire...




 

Le prunus est couvert de petites prunes dont on se passerait bien : on ne les mange pas, trop amère, et quand elles tombent au sol l'été c'est l'horreur entre la pourriture, le confiture sous les chaussures et les guêpes. Avec la grêle et le vent de la semaine dernière il y en a plein par terre alors les filles s'amusent à les ramasser dans un panier...

 

Léa veut voir comment c'est dedans, et moi je fais farniente avec Livia 😁

 

Jojo a secoué l'arbre pour nous débarrasser d'un maximum de prunes, il va plus vite pour ramasser...

Mercredi : férié = repos

Jeudi : Léa, Livia et Copine

Les filles ont fait un peu de jardinage : plantation de glaïeuls

Vendredi : Livia et Copine


Depuis la véranda nous pouvons voir un papa ou une maman mésange charbonnière nourrir ses petits sortis du nid. 

Aux nombreux aller retour des sittelles on peut penser qu'elles aussi doivent nourrir leurs petits.


Livia tend les deux mains pour se saisir des jouets maintenant. Elle est capable de sortir du tapis entièrement en moins de 2 minutes : je l'observe, elle se déplace sur les fesses, en se tournant tantôt vers la gauche, tantôt vers la droite. Je pense qu'il n'en manque pas beaucoup avant qu'elle se retourne. Bientôt 2 mois qu'elle vient, ça passe vite !

 

Nous étions au RAM, au programme une carte pour la fête des mères et l'œuvre pour "la fête des couleurs" (sorte de grande lessive).
Etant donné que seule Copine est concernée et que sa maman n'utilise pas le blog je ne ferai pas d'article.

Les adultes ont (encore) parlé de l'offre et de la demande, il semble que la crèche a donné ses réponses et nous n'avons pas eu de retour, une de mes collègues a encore une place pour septembre, et malgré cela le syndicat des Hautes Terres d'Oc, gestionnaire du RAM, se lance dans une campagne d'information sur le métier dans le but de trouver des volontaires à la profession, des personnes qui seraient "intéressées pour accueillir des touts petits et qui souhaitent travailler à domicile", la formule me déplaît, une personne qui n'aurait que pour motivation que de travailler à domicile ne ferait pas long feu dans la profession, les contraintes sont énormes, surtout lorsque l'on a des enfants.

Moi je ne changerai pas de métier pour rien au monde, quand j'ai demandé mon agrément je savais que c'était ce que je voulais, et je n'ai jamais pensé arrêter, mais il est vrai que exercer dans un autre espace que ma maison serait moins contraignant, mais aussi moins bien pour les enfants qui y perdrait cet environnement si particulier qu'offre l'accueil familial.

J'ai rappelé aussi une phrase d'une directrice de crèche lors d'une réunion l'an dernier : elle faisait remarquer que nous pouvions proposer des sorties aux enfants sans soucis : il suffit de prendre la voiture ou la poussette, alors qu'en collectivité ce n'est pas gérable...

jeudi 9 mai 2019

Plantation de glaïeuls

J'ai proposé aux filles de planter quelques bulbes dans le petit carré devant la cuisine.
On a pris la pelle toute neuve, les enfants un fait une rangée pour 4 bulbes chacun.

Léa a creusé et a déposé la terre sur le côté comme je le lui ai demandé, si la tâche est assez facile, ne pas s'éparpiller et ne pas remuer le tout ça l'est moins. En effet il y a la contrainte de ne pas reboucher le trou que l'on vient de creuser avant d'y avoir déposer les bulbes, et quand le bulbe est en place et en partie recouvert il faut résister à la tentation de les découvrir à nouveau !

    

Mais on y est arrivé, les bulbes recouvert Léa les a arrosé (à la bouteille car je ne retrouve plus les arrosoirs)

 

J'espère qu'ils vont pousser, je n'ai pas la main verte (et j'oublie d'arroser...).
Je ne suis pas trop rentrée dans le détail de l'espèce... j'attend d'être sure qu'ils germent, mais nous avons quand même discuté longuement des besoins : que les fleurs ont besoin de terre et d'eau pour grandir, comme Livia a besoin surtout de lait pour grandir, et que Léa a besoin de lait ou de yaourts pour grandir encore (ben oui elle est déjà grande elle me dit !)