samedi 14 juillet 2018

Bilan de la semaine 28 - Dehors

"Dehors" parce que nous avons passé la semaine dehors quoi. Pas de balade en poussette, mais des activités dont la mise en place en extérieur est beaucoup plus... zen...

Une semaine toute en manipulation donc.

Nous continuons à parler du canard, Cloé a manipulé et observé le canard Scheich que j'avais acheté l'an dernier, nous l'avons abordé par certaines lectures, pas plus.

Lundi j'étais de repos.

Mardi, body-painting pour Cloé, Maxim et Léa

Cloé en pose mannequin, en fait elle ne veut pas sourire pour la photo, mais elle ne tient pas longtemps !

 

Après avoir préparé le repas les enfants sont allés donner les pelures aux pigeons et à Daisy, qui reste à l'ombre, tant pis.


Ça c'est Jojo qui cherche des vers de terre pour elle, il est marteau Jojo...

Mercredi, transvasement pour Gabriel et Léa

Léa a proposé à Gabriel un jeu d'abaques, tous les deux deviennent très complices.


Jeudi, ils étaient 3 comme mardi mais pas les mêmes, une première, donc body-painting pour Gabriel, Blondinet et Copine.

Vendredi je suis allée au RAM avec Cloé et Gabriel, Léa nous y a rejoint. Au programme "sable magique"

Côté lecture :
- Jules et Julie vont cueillir des baies
- Le bain de Berk (emprunté à l'association)
- L'encyclo photos de Moustilou - Les animaux de la ferme (partie canard)
- Dessus... dessous ?
- Mes amis les canards

vendredi 13 juillet 2018

Le RAM, semaine 28 - Sable magique

Ah zut j'ai oublié mon téléphone, pas bien quand on sait que l'on doit être toujours joignable, tient on devrait ajouter notre abonnement téléphonique aux frais d'entretien (humour, quoi que...), en plus la maman de Léa m'a envoyé un message pour savoir si elle me l'amenait au RAM comme d'habitude, heureusement elle passe devant en venant...

La discussion adulte a tourné autour du contrat de travail, en effet une soirée sur ce thème est prévue en septembre avec une juriste, les parents sont aussi invités. Je ne pensais pas y aller et puis je me suis dis que je glanerai certainement quelques infos, des textes surtout.

J'ai posé une colle à notre animatrice au sujet du calcul des congés, j'aurai dû m'abstenir, il a fallu démontrer... j'ai laissé mes collègues se débrouiller ensuite.. mdr... Je vais lui envoyer un exemple par mail, par écrit c'est plus facile.

Les enfants ont joué avec du sable magique, ils se sont bien amusés sauf Léa, patraque, qui est restée couché sur un tapis, puis sur un autre... :-(  Moi j'aurai aimé qu'il y ait davantage de sable dans le bac, que les enfants puissent enfoncer leur main, mais bon ce sable il coûte cher donc d'un côté je comprend, mais j'attend aussi du RAM qu'il propose des activités que je n'aurai pas la possibilité de faire à la maison aussi, donc...

Comme j'ai oublié mon téléphone Mélanie a bien voulu me faire une photo, enfin elle en a fait 2, sur une on voit que je me dégarnis, sur l'autre on voit ma face et donc... voilà quoi...


jeudi 12 juillet 2018

Body-painting du jeudi...

Jeudi on a remis ça avec une autre équipe : Gabriel, Blondinet et Copine.

Cette fois on s'installe au sol, comme je l'avais fait il y a quelques années avec Ugo et Elina. Tiens je m'aperçois que j'avais utilisé des seringues et non des pipettes, mais c'est pas grave ça leur a tellement plus que nous rééditerons.

Au fait c'est une nappe en papier blanc qui sert de support, j'ai oublié de le préciser mardi.

Une petite démonstration d'une fonctionnement de la pipette, cette fois j'ai teinté le blanc en rose parce que si c'est comme mardi les enfants ne sont se sont beaucoup échangé les couleurs (et blanc sur blanc vous comprenez bien que...).

Chacun s'est donc occupé de son pot et de sa pipette, en effet comme nous ne sommes pas sur une table le pot il faut le tenir ou au moins le poser correctement sinon, ben sinon voilà...

       

Le bac d'eau ne fut pas superflu pour le lavage...
Copine aussi s'est beaucoup amusé, je réserve les photos pour ses parents.

 

On a sauvé la partie de Blondinet qui a pu la ramener à la maison, pour Copine on va tenter de recoller les morceaux, quand à Gabriel à moins de le rendre ce dernier en l'état à ses parents ça aurait été difficile, là on est content d'avoir des photos...


Dessus... dessous ?

Dessus... dessous ?


Un livre sympa mais pas adapté aux moins de 3 ans.
C'était écrit, j'ai voulu faire ma maline, et voilà.
Blondinet a apprécié du haut de ses presque 3 ans.

Les pages sont en papier mat pas très lisse, les couleurs ne sont pas non plus très nettes.

Le livre se lit dans le sens de la hauteur, extrait : 

Sur certaines pages il y a un trou qui permet de communiquer avec un autre univers, sur ce point le livre est bien conçu.

Il permet à l'enfant de se balader dans tout un tas d'univers de la ville comme de la campagne, de la forêt au métro, mais aussi sur l'eau, à la montagne...

Le fil conducteur : un petit garçon qui essaie de rattraper son ballon.

Tout au long de la lecture des phrases contentant les termes "dessus", "dessous", "derrière"... commentent les images...

mercredi 11 juillet 2018

Transvasement de blé

Installé à l'ombre sur une couverture, j'ai proposé à Léa et Gabriel de jouer avec du blé, transvaser...

Gabriel s'est vite adonné à son activité préférée : jeter !
Heureusement Léa a été bon public et a rit avec lui, même quand elle en prenait plein la tête.

  
 

Il s'est avéré plus pratique et plus ludique de mettre les pieds dans le bac, j'ai juste regretté de ne pas en avoir un plus grand..

  
  

Note pour le papa de Léa, c'est le sourire dont je vous ai parlé...










Et quand je demande à Gabriel de ne pas trop jeter le blé quand même, Léa le sermonne, enfin ce sont les pigeons qui seront contents...


J'ai aussi en stock du maïs, du tournesol, de quoi varier les sensations...

mardi 10 juillet 2018

Body-painting du mardi...

Je savais que ça finirait comme ça, notre activité "feu d'artifice" (et non ce n'est pas pour le foot !) s'est transformé en body-painting (peinture sur corps, en anglais ça fait plus classe).
De toutes façons quand j'ai parlé de feux d'artifices je pense que les enfants ont plutôt imaginé des pistolets à eau... J'ai proposé les couleurs de notre drapeau, mais j'avoue ne pas m'être beaucoup étendue sur le sujet, c'était juste pour marquer le coup.

D'abord mardi avec Cloé, Maxim et un peu plus tard Léa (encore un peu endormie)

Comme outil : des pipettes, après une démonstration ils s'en sont tous bien sortis, mais tous préfèrent regarder couler la peinture plutôt que de la faire gicler.

Je pense qu'ils se sont bien amusés...


    
 
 





 


   






On a sauvé ce qu'on a pu, c'est à dire le bout de Léa qui a pu le reprendre à la maison, pour Cloé et Maxim ça va être compliqué !

Pour terminer lavage dans un bac d'eau dont Sassie a testé la température...