vendredi 14 septembre 2018

Bilan de la semaine 37


Une semaine réduite, pourquoi j'ai l'impression de dire ça tout le temps ? Peut-être parce que j'ai compté que sur le mois de septembre je n’accueillerai 3 enfants que 6 jours...

et que bien des fois je n'ai qu'un seul enfant présent.
J'invite donc les parents en recherche à consulter mes disponibilités ici, on sait jamais...

Mes disponibilités

Cette semaine Gabriel était en vacances aussi, ceci explique cela.

Lundi : Copine et Léa

Samedi j'ai reçu mes collègues pour la réunion mensuelle de notre association.
Les Ass'Mat du secteur de Lacaune ont ramené tous les jeux, et je me retrouve donc avec du stock.

Alors les enfants ont profité du cube multi-activités que j'ai porté vendredi à Jacquie qui l'avait réservé, et oui l'association a une ludothèque et donc les jeux circulent entre les membres.

 

Nous avons fait une longue balade, le tour du village en gros, on est allé voir les copains à la sortie des écoles maternelles publiques et privées, ainsi on a vu Maxim et un copain de RAM à l'école publique, et 3 autres copains à l'école privée.

Mardi : Copine seulement

Mercredi : j'étais de repos

Jeudi : Copine et Léa

Balade et jeux de jardin.

Nous avons observé longuement Daisy, enfin surtout moi, Léa elle préfère Tornado, elle continue de lui donner des chatons de bouleau sauf qu'ils sont pratiquement secs et qu'il s'effritent dans ses doigts quand elle tire dessus, elle persévère.

En fait j'observe le "canard" car il semble que Daisy soit en fait Donald, quoi qu'il en soit il ou elle change de plumes et de couleur : taches vertes qui apparaissent sur la tête, poitrail devenu roux, sans compter les flancs, hola la...

Après recherche le mâle revêtit ses couleurs à l'automne, "plumage nuptial", avant ça c'est le "plumage éclipse" en plumage éclipse le mâle ressemble à la femelle, et ben j'en apprend tous les jours, j'air l'air maline, et Jojo est en état de choc...


Vendredi : Copine et Léa

Nous étions au RAM, au programme "Atelier sensoriel "fabrication de papier"

Pas trop de commentaires sur les enfants cette semaine, je me rattrape avec l'article sur la nouvelle poussette, toute une histoire...

Côté lecture :

- Petites histoires pour les garçons
- T'es mon copain
- Les contraires

Mises à jour en avance, ce weekend je vais me poser, le précédent a été chargé entre la réunion mensuelle de l'association et le forum des associations dimanche .

Je vais aussi inspecter tranquillement ma maison car mardi j'ai la visite pour mon renouvellement.
Je vais me mettre dans la peau de ma puéricultrice de secteur et voir ce qu'elle pourrait trouver à redire sur mon logement, c'est juste une vérification, des fois que... parce que rien n’empêche les services de PMI de me rendre visite à n'importe quel moment, avec ou sans "chek-up" préalable !

La semaine prochaine, visite pour mon renouvellement

Mardi après-midi je vais recevoir ma puéricultrice de secteur, qui ne m'a encore jamais visité.

Depuis qu'elle a pris ses fonctions il y a 2 ou 3 ans, je ne l'ai vu que lors d'une réunion organisé l'été dernier par le RAM.

Elle vient pour mon renouvellement, et oui bientôt 20 ans que je suis agréée... ah ben non 19 ans, ce samedi en plus... mais les visites de renouvellements se font toujours en avance, des fois qu'il y ait quelque chose qui n'aille pas il faut le temps de rectifier la donne, et il fut un temps où la date officielle du renouvellement correspondait à la date de la décision de conseil départemental, et non à la date du 5ème anniversaire du précédent, ainsi au fil des "quinquennats" c'est 9 mois qui ont été grignotés. Depuis 2014 c'est rectifié, ainsi si mon renouvellement m'est accordé il sera effectif à partir du 26 janvier 2019.

J'ai reçu un dossier à remplir et comme je le fais sur ce blog j'ai eu la langue bien pendue, j'ai joué la transparence, sauf que ce n'est pas un document informatisé et il n'y a pas de touche "suppr" !
J'espère que l'honnêteté paiera, de toutes façons je suis une très mauvaise menteuse et si je devais raconter des salades ça me retomberait certainement dessus.

Il faut savoir que dans nos dossiers administratifs il y a tout ce qui a été dit depuis le jour où nous avons reçu la première visite, alors que nous étions encore des candidates à l'agrément.
Je me rappelle qu'alors on m'avait demandé ce que je savais faire, et étant diplômée de l'habillement j'avais parlé des housses de mon canapé que je venais de refaire, et donc 5 ans après on m'a demandé si je n'avais pas envie de retourner vers cette voie de "textile d'ameublement", une autre fois on m'a ressorti une phrase que j'avais dit des années plus tôt...

Je sais que je peux demander à voir mon dossier, c'est même conseillé de le demander pour éviter les surprises si problèmes, mais honnêtement je pars du principe que "ce qu'on ne sait pas ne nous fait pas mal".

Elle va m'attendre au tournant concernant la gestion des relations avec les parents, je le sais parce que c'est noté dans mon dossier : je n'ose pas remettre les parents à leur place quand ils prennent leurs aises, la note est plus joliment dit, elle date de 2013, c'est écrit sur le courrier qui accompagne mon dernier renouvellement, et c'est la récompense pour m'être confiée ce jour-là, ensuite nos puer s'étonnent qu'on ne les considère pas toujours comme des soutiens...

Enfin depuis j'ai appris en formation quelques parades "anti incruste" et je continue d'appeler la PMI si besoin, je suis un "gentil petit mouton" comme je m'amuse à dire.

J'ai renouvelé une partie du matériel de puériculture, investie ces 5 dernières années dans de nombreux matériels pour les enfants, sans compter la création de la salle de vie : la véranda.

Quand à ma façon de travailler, elle a beaucoup changé, je me suis beaucoup formée, j'aime à penser que c'est en mieux, enfin moi en tout cas je n'y vois que du positif, surtout quand je vois les enfants confiants et épanouis (pas qu'ils ne l'étaient pas avant hein !), reste à voir si la dame va le voir de la même façon... wait and see...

Le plus gros changement dans l'organisation que je propose c'est le fait que je fasse manger les enfants dans la salle de vie, là encore je ne sais pas ce qu'elle va en penser.

En fait je suis assez sereine, je peux argumenter sur le pourquoi du comment de chacun de mes choix, mais je sais que les assistantes maternelles du secteur ont eu beaucoup de surprises ces dernières années, la plupart du temps il s'agit de points concernant la sécurité qui allaient qui ne vont plus, sans raison, du coup j'ai quand même une part d'inquiétude.

Nous avons été prévenu l'an dernier qu'il y avait un nouveau médecin PMI au département, et qu'en principe chacun apporte sa petite nouveauté, sa petite pierre à l'édifice, comme les politiciens, ceci explique peut-être cela...

Le RAM, semaine 37 - Atelier sensoriel "fabrication de papier"

Une séance de RAM très intéressante avec la confection de papier mâché.

Mais avant de commencer les adultes ont parlé de la suppression de la cotisation chômage qui arrive en octobre et de son incidence sur le taux horaire net.

De mon côté je n'en ai pas encore parlé aux parents mais comme ils ont déjà vu passer celle de janvier pour certains ils doivent s'en rappeler...

Nous avons aussi parlé des projets du RAM pour la fin d'année, mais j'attend confirmation pour en parler.

Revenons donc à nos petits...

Nous leur avons proposé de rejoindre les tables et chaises que notre animatrice avait préparé.
Il leur a été donné du papier journal, les adultes ont d'abord déchiré les grandes pages en grand morceau et les enfants on coupé les grands morceaux en petits, ils semblaient contents, le papier journal est assez facile à déchirer.
Léa surveille sa copine qui est sur la table d'à côté.

 

Quand ils ont eu déchiré pas mal ils ont versé leur contenant dans la bassine (nous avons découpé aussi sinon il n'y en aurai pas eu assez).

Notre animatrice a versé l'eau dans la bassine... je trouve dommage qu'elle n'ait pas fait faire ce travail aux enfants, mais je ne vais pas me plaindre je suis ravie de cet atelier original.


Elle nous a fait remarquer que le papier dans l'eau apportait une sensation agréable, elle a donc proposé à la plus proche de tester, mais elle a estimé que si tout le monde essayait on allait manquer de temps, petit regret là encore, puis elle a mixé le tout.

 

et voilà la patouille... le but de l'opération : toucher

Puis quand on a bien patouillé (bon la patouille même si elle rit Léa n'est pas très fan) :

- on pose la patouille sur une éponge
- on l’aplatit un peu,
- on pose une feuille d'arbre dessus (dommage pas top les feuilles),
- on pose une deuxième éponge sur la première - puis on appuie très fort,

ça c'était top !


 

Une bonne séance donc, les filles étaient ravies, une activité où elles ont pu tout faire seule (sauf le mixage !)

Je la referai probablement mais avec du papier blanc, et sans mixage, j'aime pas trop ce gris.

J'avoue avoir été septique quand à l'encre de journaux qui a déjà fait polémique, il s'avère que les encres noires sont désormais organiques (depuis 2001) par contre les encres couleurs restent toxiques, dommage j'aurai bien fait une espèce de patchwork...


Remplacement d'un lit à barreau

Je l'avais oublié celui-ci, remplacé en juillet, Blondinet quand il a testé le nouveau lit m'a demandé où était "là" en me montrant le fond, les têtes et pieds de lits étant à barreaux alors que sur l'ancien ils étaient pleins. Je crains par contre les tombé de sucette...


coût total : 35€ le lit + le matelas déhoussable en mousse, le tout facile à laver.

jeudi 13 septembre 2018

Renouvellement de la poussette double

Comme je le disais dans une fin d'article début septembre, lorsque j'ai acheté mes 2 nouvelles chaises hautes : le moment du renouvellement c'est le moment où on réfléchit à son matériel vieillissant, vu que s'il y a besoin de remplacer nous pouvons peut-être bénéficier d'une aide (et aussi ça évite les remarques du genre "il faudra penser à le changer").

Donc depuis un moment déjà je m'étais penchée sur la nécessité ou non de remplacer ma poussette double, acheté d'occasion en ... 2001...

Il s'agit plus d'une envie que d'une nécessité en fait.

Elle n'est pas en mauvais état si ce n'est un ressors de suspension qui est cassé et le repose pied à l'avant qui est fendu à la couture sur quelques centimètres. Elle a des ceintures 3 points, elle est toujours aux normes,  je précise...

Le soucis de cette poussette, c'est son poids : 19 kg et elle est peu maniable, même si ces roues sont plus grosses que celles de la plupart des poussettes doubles  : j'ai beaucoup de mal à la sortir par la porte de service surtout que je dois virer à 90° dans une pièce exiguë tout en la soulevant un peu pour lui faire passer le seuil de 2 cm, et oui elle cale même sur ça (sans élan et avec les enfants dedans je précise), bref tout une histoire...

Mon argument est surtout ma santé, j'ai calculé qu'avec deux enfants de plus de 18 mois c'est 45 kg que je pousse dans la côte qui remonte chez moi. Ça me décourage souvent... Je rentre sur les rotules et à bout de souffle.

J'avais aussi très envie d'une poussette 3 roues qui me permettrai d'explorer les sentiers battus...

Voilà pour le "pourquoi ?, maintenant "laquelle ?"...

La seule que j'ai trouvé (mis à part certains modèles ou l'enfant à l'arrière se retrouve quasiment dans le panier de dessous) c'est la Powertwin de Jané.

Avant l'achat, les "pour" :

- le poids (11.7 kg)
- la maniabilité
- le tout terrain

Neuve elle a un certain prix, et je n'étais pas sure d'obtenir l'aide de l'Ircem (ça semble trop beau, du luxe même), je me suis donc penchée sur l'occasion cet été, mais les prix ne me convenaient pas, vu qu'elle ne me servira que lorsque j’accueillerai 2 enfants à priori (scénario qui va par contre être fréquent cette année).

Et puis... un soir, en jetant un coup d'œil "manière", aux annonces du bon coin, j'en ai trouvé une, et même deux, à bon prix. (les photos qui suivent ont été faites avant nettoyage)

Je suis allée voir la première le lendemain dès le départ des enfants, et je suis revenue avec, même si je n'étais pas entièrement convaincue, je m'explique :

Les "contre" :

- La poussette seule s'utilise à partir de 6 mois, donc nécessité d'acheter la coque pour les nourrissons, que la vendeuse vendait un peu trop cher à mon goût (négocié à 50€).









Directement après l'achat, les incertitudes :


- Je ne voulais pas de triplette car je n'aurai jamais pu monter la côte, mais grâce aux 7.3 kg que je gagne avec cette poussette je pensais pouvoir mettre une planche à roulette pour un 3ème enfant occasionnellement, je ne pense pas que ce soit possible vu la place entre le siège arrière et moi.

- une roue est voilée (c'était indiquée dans l'annonce, d'où le petit prix), ça ne gêne pas la conduite mais le doute plane sur les raisons de ce "voilage", la vendeuse n'a pas souhaité répondre, j'ai compris qu'il s'agissait d'une maladresse, du genre la voiture qui recule dessus en rentrant au garage... quoi qu'il en soit je peux la remplacer pour 45€, j'ai tenu compte de ces frais lors de mon achat.

- Je ne peux mettre la coque qu'à l'arrière, donc moi qui voulait aussi me servir de la poussette en guise de landau si j'ai un seul enfant en accueil je ne pourrai pas car le poids doit être mis devant.

- La coque que j'ai donc acheté avec la poussette est un modèle "Matrix Cup", indiqué comme compatible avec la poussette, pourtant je trouve étrange de devoir écarter légèrement les montants de la poussette pour la clipser, de plus une fois fixée je trouve qu'elle a un peu de jeu d'avant en arrière (il faut dire que les inserts en plastique ne sont pas très épais non plus)

Elle peut être utilisée couchée (nacelle) et assise (cosy), elle va en voiture dans ses deux positions.

Dans la capote il y a une moustiquaire caché derrière une fermeture, c'est dingue ce qu'ils font maintenant.

C'est surprenant que la coque ne puisse pas être installée devant, mais voilà quoi, ça passe pas :
(heureusement que je n'en ai pas acheté deux)


- avec la coque en place en position semi-allongée (1er cran) le siège avant est droit mais non bloqué (voir photo ci-dessous, normalement il faut enlever l'assise arrière mais ce n'est pas elle qui coince mais la coque).

Pour pouvoir le bloquer il faut incliner un peu plus la coque, pourtant sur les photos que j'ai pu trouver on peut allonger la coque totalement, je présume donc que le verrouillage du dossier n'est pas un élément nécessaire à la sécurité du passager...



- Le siège arrière est très incliné en position assise, si l'enfant choisit de se tenir droit il va être un peu gêné par le siège de devant je pense, qui finalement n'est pas très droit non plus. S'il l'enfant décide de se redresser (pour un peu qu'il le puisse avec son harnais 5 points) il devra se tenir au dossier du copain qui est devant (et en plus la partie haute du siège est écru, vous m'avez compris...)

- Peu de possibilités pour les capotes : soit elles sont ouvertes et l'enfant ne voit pas grand chose au paysage (protège bien du coup), soit elles sont semi-ouvertes, là ça va encore, mais par contre si elle sont relevées le tissu de celle de devant retombe sur l'enfant qui est derrière.

À l'arrière le coude de l'arceau de la capote gêne aussi la visibilité, sur la photo j'ai carrément retourné la capote pour dégager la vue.
- et ma plus grande hésitation c'est qu'elle m'a été vendue sans être nettoyée, ça refroidit.
(notez qu'après lavage les sièges sont comme neufs, reste quelques rayures sur la carrosserie)

Directement après l'achat, les "contre" :

- Elle est plus longue que mon ancienne poussette de 10 cm, bon je le savais j'avais regardé les côtes sur internet, mais surtout la roue avant étant devant le siège et non dessous, l'espace entre les roues avant et les roues arrière est plus important (20 cm je dirai), et ça se sent beaucoup au braquage.



- Même si elle est plus maniable, sa longueur fait que j'ai quand même eu du mal à virer à 90° après avoir passé la porte de service (là où je la "stationne"), par contre aucun mal à la sortir.

La poussette nettoyée et en test, les "pour" les "contre" :

- L'entre-jambe est très basse, les filles sont complètement vautrées.
Léa est contente me dit-elle, elle ne veut pas se redresser. Je l'ai installée devant vu qu'il faut mettre l'enfant le plus léger à l'arrière (Copine). du coup elle doit plier les genoux si elle veut poser ses pieds sur le repose pieds (et elle tient absolument à les lui poser !), et si elle redresse ses jambes elle touche la barre de maintien.
J'ai un doute sur cette histoire de mettre l'enfant le plus léger derrière, en fait je l'ai lu sur le net mais d'après la notice cette précaution n'est à prendre qu'au cas où on voudrait incliner le siège arrière (logique).


- Les bretelles et la ceinture abdominale se règlent séparément. les bretelles réglées au plus serré ne les retiennent pas du tout, mais par contre elles les empêchent de s'asseoir, du coup j'ai desserré pour voir mais là Léa a complètement sorti les bras. Elle est quand même bien maintenue par la sangle abdominale.

- La sangle abdominale passe derrière l'enfant au niveau de la taille (elle passe dans 2 boucles cousues au creux de l'assise), il faut faire attention en installant l'enfant qu'il ne se trouve pas avec les pieds dedans, pas pratique, une habitude à prendre sans doute.
Mauvaise note pour sa longueur : tellement longue qu'avec le morceau qui reste un enfant pourrait s'étrangler, enfin je sais qu'ici la PMI n'apprécierai pas, et pourtant le produit est "aux normes".

- Léa est satisfaite de la petite fenêtre plastique de la capote qui lui permet de vérifier que je tiens toujours le guidon ! Donc la petite fenêtre est un plus, même si j'aurai préféré pouvoir enlever l'arrière comme sur l'ancienne.


- Je confirme que la capote avant en position repliée a son tissu qui tombe sur le siège de derrière et que c'est très énervant pour celui ou celle qui est derrière, Copine me l'a fait savoir. J'ai fini par passer le tissu sur le siège avant, donc par dessus le siège, sinon je me contente comme sur cette photo de déplier un peu la capote et de coiffer le siège avec le tissu restant. Je pense qu'en hiver je vais les supprimer.

- À l'arrière le repose pied c'est juste une bande en caoutchouc tendu sur la carcasse, sur l'ancienne j'avais un vrai repose pied attenant que je pouvais relever pour l'enfant qui voudrait se coucher, là on a l'impression que l'enfant tombe...


- Je confirme aussi que la capote arrière si je ne la retourne pas complètement (retournée en arrière vers le sol), les coudes de l'arceau fait comme des œillères à l'enfant (sur la photo au dessus la capote est retournée à 180° donc, on peut voir le tissu pendre vers le bas)


- Au niveau du dossier les enfants sont bien installés, s'ils s'endorment leur tête devrait se blottir dans les côtés rembourrés, bon là personne ne s'est endormi.

- le panier n'est pas immense mais accessible

Nous voilà en route...

Maniable, certes, mais hors de question de tenir le guidon d'une main sans quoi elle part d'un côté ou de l'autre (pas beaucoup), peut-être à cause de la roue voilée.

Appréciable : le frein au guidon qui m'éviter de retenir la poussette dans la descente, du coup je marche sans forcer... sauf sur mes doigts car il faut quand même bien appuyer et avec la même intensité, mais le frein reste un plus.

Appréciable aussi le fait de rouler sur les trottoirs en "tout venant" et plein de trous sans même sentir quoi que ce soit (les enfants non plus), ni forcer, idem pour les trottoirs étroits du village qui changent de hauteur tout le temps, sur tout mon trajet je n'ai dû passer sur la route que sur quelques mètres.

Monter les trottoirs : j'avais peur parce que les avis incitaient à la prudence, et finalement pas de soucis si ce n'est que pour les éviter (les soucis) je me place en perpendiculaire pour les monter et vu la longueur de l'engin je déborde pas mal sur la route.

La montée de la côte : il me semble moins fatigante, mais j'attend de tester avec Gabriel et Léa pour confirmer.

Voilà pour les premiers tests, manquent encore le test du chemin de terre, c'est quand même l'objet de mon achat, et aussi le test avec le poids maximum.
J'ai peut-être une solution aussi pour la planche à roulettes, je dois voir ça de plus près...

Je l'ai acheté 150 € avec l'habillage pluie (+50 pour la coque et son habillage pluie), en sachant que :
- neuve le premier prix est de 485 € (avec pour tous les sites de vente un délai de livraison assez long, peut-être un achat groupé)
- Le prix normal est de 699€ (jamais je n'aurai investi autant d'argent...)
- La coque neuve vaut 259€, j'en reviens pas...  

samedi 8 septembre 2018

Bilan de la semaine 36

Lundi : Léa

J'ai profité de ce tête à tête pour lui proposer le nouveau jeu Tribasic.

Ensuite nous sommes descendues au village jusqu'à l'école maternelle pour tenter d'apercevoir Cloé, Maxim et Blondinet.
Nous aurons pu voir Maxim et Cloé qui étaient contents de leur rentrée, nous n'avons pas vu Blondinet qui mangeait sans doute à la cantine.

Mardi : Léa et Copine

Les filles ont manifesté l'envie d'aller dans le jardin très tôt, donc... Léa a passé plusieurs longs moments sur le toboggan, et ce, toute la semaine...

 

Là encore grande balade, cette fois nous sommes allées voir les enfants à la sortie de l'école élémentaire.

C'est en remontant la côte avec les 42 ou 43 kg à pousser que je me suis dis que je devrai à nouveau me pencher sur l'achat d'une poussette plus légère et plus maniable.

Mercredi : Gabriel, Léa, Copine et Cloé

Voilà on y est : la PMI m'a donné l'autorisation d'accueillir Cloé (3 ans 1/2) sur la place 4 ans jusqu'à son anniversaire. Ce sera pour de rare occasions seulement, maximum un mercredi sur 2, d'ailleurs pour el mois de septembre c'était le seul mercredi.

J'ai ressorti le lit parapluie qui n'avait pas servi depuis... elle a dormi dans la chambre de Gabriel. Quand je dit à Gabriel qu'il va dormir avec Cloé il se tord de rire.

Ils ont été très sages, j'avais prévenu Cloé qu'il ne fallait pas qu'elle chante quand je la coucherai, parce que oui : la demoiselle chante habituellement 5 minutes quand je la couche.

La matin, peinture collective, puis j'ai sorti les nouveaux tapis, les "tatamiz", très sympa, même si un peu trop mou pour faire tenir debout.

 

Mercredi soir ça y est : je suis allée voir la poussette qui se rapproche le plus de mes rêves (ou je suis trop difficile), et je l'ai acheté, d'occasion donc. Je vous en parle plus tard, quand je l'aurai testé avec les enfants.

Puis à 20h j'avais une soirée à thème "le contrat de travail" avec une juriste, soirée organisée par 4 RAM dont le notre. Je ferai un article là-aussi, mais ce weekend pas le temps.

Jeudi : Gabriel, Léa et Copine

On a trié les haricots, puis nous avons donné les queues au lapin, ça devient un rituel, d'ailleurs il nous attend et il est de plus en plus à l'aise, y'a qu'à voir...

Je fais remarquer à Léa qu'elle devrait se baisser si elle veut lui donner directement à manger, ce qu'elle fait, mais je ne suis pas sure qu'elle ait compris le but, elle me fait rire...

  

C'est là que je mesure la taille de ce lapin (!!!) et Léa aussi je pense, elle a eu un mouvement de recul

 
 


Nous avons passé un long moment dans le jardin ce jour là.


Vendredi : Gabriel et Copine

Nous étions au RAM, au programme c'était "Atelier manipulation cailloux/bâtons/semoule avec bouteilles" (notez que je parle au passé)

Comme la nouvelle chaise est arrivée la veille Gabriel l'a testé, il s'en manque de peu pour qu'elle passe sous la table... (elle passerait mais interdiction pour lui de bouger les genoux)

Côté lecture :

- Imite nos bruits Grrr ! Grrr !
- Histoire de mon bébé lapin
- Pomme de reinette et autres jolies comptines

Ce samedi rencontre mensuelle de notre association.

Dimanche nous serons au forum des associations, nous vous attendons nombreux !

vendredi 7 septembre 2018

Le RAM, semaine 36 - "Atelier manipulation cailloux/bâtons/semoule avec bouteilles"

C'est la reprise pour celles qui étaient encore en congés la semaine dernière.

Nous voilà donc au complet ce vendredi. Je pense que l'organisation de la matinée va devenir compliquée : entre celle qui arrivent tard parce qu’elles ont des nourrissons qui dorment, et celles qui ont des enfants à récupérer à l'école, ou des enfants qui partent tôt, le créneau est assez court.

Moi je n'ai que des "grands", moi ce que j'appelle "grand" c'est plus de 18 mois, les marcheurs quoi. Souvent ils ne dorment plus le matin, l'organisation est plus facile, du coup j'étais présente dès 9h33.

Les autres sont arrivées en suivant, il ne manquait plus qu'une ass mat et on ne savait pas si elle venait.

Les adultes n'ont pas trop parlé (lol), l’animatrice et moi avons un peu parlé de la soirée formation sur le contrat de travail de mercredi (article à venir) avant l'arrivée des collègues, puis j'ai répondu à des questions de collègues, d'ailleurs... dites les collègues... si vous me lisez... demandez d'abord à l'anim ! ça va finir par l'agacer et je la comprendrai... (bon après si elle sait pas je vous répond lol)
Ça fait prétentieux me direz-vous, mais moi je le vois comme un partage de mes heures de recherche, car je vous jure que j'en fais des heures à rechercher des informations, à les vérifier à partir de textes, et même parfois j'apprend plus tard que je peux être dans l'erreur. Ces informations personne ne nous les donne, on est obligé de les chercher nous même.

Bref, on a fait installer les enfants sur les tapis, regardez comme ils sont heureux....


Une belle brochette de 8 enfants, une collègue est arrivée plus tard ce qui a porté le total à 11 enfants, dont 3 nouveaux en comptant Copine (qui est déjà venue mais c'est récent)


En fait s'ils sont si heureux ce n'est pas parque Jacquie fait le bonjour de Bozo, non non ...

C'est parce que devant eux sur une petite table il y a un énorme gâteau !!!


Et oui Sonia avait apporté un beau gâteau car ce jour-là un des enfants qu'elle accueille fêtait ses deux ans !  (même si ce n'est pas lui qui souffle sa bougie !)



Les enfants ont donc mangé un bout de gâteau, même deux, et ont bu du jus de fruits.

Je n'ai pas eu l'impression que nous avons perdu tant de temps que ça et pourtant peu de temps après le nettoyage du goûter improvisé, l'heure a sonné pour les premières, ils étaient temps pour elles se rentrer.

Donc point d'activité "Atelier manipulation cailloux/bâtons/semoule avec bouteilles", mais pendant que j'aidais notre animatrice à ranger j'ai vu dans la piscine ces coussins sensoriels (un qui crisse, un avec un grelot, les autres pas eu le temps de voir)

jeudi 6 septembre 2018

Pomme de reinette et autres jolies comptines

Pomme de reinette et autres jolies comptines


4ème exemplaire de cette série de livres comptines.

Un outil qui me sert bien avec les enfants.

Dans celui-ci :
- Pomme de reinette et pomme d'api
- tourne tourne petit moulin
- Un grand cerf
- En revenant de Saint Martin (connait pas)
- La perdrix
- Quelle heure est-il ?

À chanter, rechanter, et parfois mimer...